Interview de Eugénie Lambert Buckstein, fondatrice de BLOOM

Ulule  a permis à plus de 30 000 projets de voir le jour. Depuis 2 ans, Ulule a organisé plus de 130 Pitch Pitch dans le monde, des événements physiques permettant à des créateurs de se lancer devant un public pour faire éclore leur idée. Avec la crise sanitaire, Ulule a lancé depuis mai une version en ligne de ces Pitch Pitch (prochaines inscriptions à retrouver ici)

Eugénie a lancé son projet à l’occasion du Pitch Pitch Challenge de l’Eté dont la finale aura lieu le 28 août. Elle a lancé son projet BLOOM et à accepté de répondre à nos questions : 

Eugénie, pouvez-vous vous présenter ? 

Je m’appelle Eugénie, je suis jeune maman, juriste, journaliste et depuis plus d’un an entrepreneuse et Fondatrice du projet BLOOM, le 1er studio de méditation moderne en France. 

J’ai grandi en région parisienne avant de partir vivre et étudier au Canada et en Angleterre. En 2015, je m’installe à Londres après avoir été embauchée par la chaîne américaine CNN que je n’ai plus quitté jusqu’en Septembre 2019, date à laquelle j’ai décidé de me consacrer entièrement au projet BLOOM. 

Quel est votre projet et pourquoi avez-vous décidé de le lancer ? 

BLOOM est le 1er Studio de Méditation Moderne en France. Il se situe au 4 rue Etienne Marcel 75002 à Paris (métro Etienne Marcel, Châtelet)

Plus qu’un simple studio, c’est un véritable cocon de bien-être, une stress-détox en plein coeur de la jungle urbaine parisienne.  Bloom est un espace laïque où l’on participe à des cours de méditation qui se déclinent autour de la Pleine Conscience (Mindfulness), une méthode de méditation laïque et dont les nombreux bienfaits ont été prouvés scientifiquement.

Pratiquée régulièrement la méditation permet entre autres de : réduire le stress, réguler les émotions, améliorer la mémoire et la capacité d’attention. L’espace dispose de deux salles de méditation (une salle Jour, une salle Nuit), deux cabines de massage, une chambre de sel ainsi qu’un espace détente & boutique.

Le stress a toujours fait partie de ma vie et particulièrement lorsque j’étais journaliste et que l’on m’envoyait sur des missions difficiles. C’est en cherchant un échappatoire et un moyen de gérer ce stress qui était devenu omniprésent dans ma vie que je me suis tournée vers la méditation. 

La méditation a été une véritable révélation pour moi et m’a permise de mieux vivre ma vie ! BLOOM s’est alors présenté comme une évidence, un projet porteur de sens à un moment où j’avais le sentiment d’avoir fait le tour de ce que je voulais apporter au journalisme. BLOOM c’est un lieu de partage et d’échange autour la méditation, du bien-être et de la santé de l’esprit.

Dans un contexte de crise sanitaire, qu’est-ce qui vous a incité à lancer votre campagne ?

Aujourd’hui plus que jamais, il est fondamental de briser les tabous et dénouer le dialogue autour de la santé mentale. Trop souvent au travail comme à la maison, on nous incite à cacher notre véritable état d’esprit, le dissimuler, le forcer, l’estomper. Or il est important de prendre du temps pour soi, de savoir s’écouter, de faire des pauses et d’apprendre à élargir l’espace autour de ses peurs et appréhensions pour, in fine, mieux vivre sa vie. 
Si la crise sanitaire n’avait pas eu lieu, Bloom aurait ouvert ses portes le 5 Mai 2020 au lieu du 25 août prochain. Avec le confinement, il semblerait que la méditation se soit frayée un chemin chez les français, qui ont compris son intérêt et ses bienfaits. Presque tout dans nos vies nous conduit au stress et encore plus dans le contexte actuel, et c’est de manière cohérente que nous pensons que Bloom a un rôle fondamental à jouer sur l’acceptation de soi, la réduction du stress et la gestion des émotions grâce à la méditation.

Que direz-vous à toutes les personnes qui peuvent avoir peur de changer de vie et de se lancer dans leur projet ?

N’attendez pas! La vie trouve toujours une façon de se frayer un chemin et ça n’est pas parce que nos habitudes sont chamboulées à cause d’une crise sanitaire que l’innovation doit être mise en pause. Plus que jamais nous avons besoin d’entrepreneurs qui pensent et repensent la façon dont le monde est fait. Je ne me suis jamais sentie autant heureuse et sur le bon chemin que depuis que j’ai pris la décision de changer de vie: il n’est jamais trop tard, foncez, on a besoin de vos projets !Je finis avec cette phrase de Winston Churchill qui est devenue mon leitmotiv « Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal. C’est le courage de continuer qui compte ».

A votre tour de changer de vie, et de donner vie à vos bonnes idées : rendez-vous sur https://pitchpitch.ulule.com/pitch-pitch-rebond/